Participer à une étude clinique

Vous pouvez contribuer à faire avancer la recherche en participant à une étude. Celle-ci peut durer de quelques semaines à plusieurs années.

Avant chaque étude, une autorisation des organismes en santé compétents est nécessaire pour garantir la sécurité du patient et la confidentialité de ses données.

Le Centre d’Investigation Clinique du CHU de Lille recrute des volontaires pour participer à des programmes de recherche visant à mieux comprendre les maladies et à améliorer la santé de demain.

Pour y participer, il vous suffit de :

Être âgé de plus de 18 ans

Ne prendre aucun traitement au long cours

Ne souffrir d’aucune pathologie chronique

Une structure dédiée accueille aussi des enfants.

Pour tout renseignement, contactez-nous au :
par téléphone : 03 20 44 68 91
par e-mail : cic@chru-lille.fr

En fonction des études, votre participation peut donner lieu à une indemnisation.

Etudes cliniques
  • Vos données médicales (résultats du bilan sanguin, imagerie, etc.) peuvent être recueillies et analysées de manière anonyme. Elles serviront à améliorer la connaissance de l’état de santé de la population ainsi que la prise en charge des patients futurs.
  • Vous pouvez être sollicité(e) par votre médecin pour participer à une étude vous permettant de bénéficier d’un traitement novateur ou d’un dispositif médical à l’étude. Vous pouvez également être sollicité pour répondre simplement à un questionnaire pour évaluer votre ressenti.
  • Vous pouvez également vous porter volontaire auprès de CIC de Lille : ciclille@chru-lille.fr

Pour répondre au mieux aux exigences de la recherche et accueillir les volontaires et patients dans des conditions optimales, des professionnels formés et des infrastructures dédiées et certifiées sont mis à la disposition des médecins –chercheurs pour réaliser leurs projets.

« Comprendre les essais cliniques en 10 questions »

Un essai clinique permet de mieux connaître les effets d’un nouveau médicament, d’un dispositif médical ou encore d’une pratique de soin. Il permet également de mieux connaitre le fonctionnement d’une maladie donnée.
Il s’agit d’expérimenter sur des volontaires sains ou atteints d’une pathologie, des nouveaux médicaments ou dispositifs médicaux. L’objectif final est de valider l’efficacité et la sécurité d’emploi des dispositifs ou médicaments testés, et d’acquérir de nouvelles connaissances médicales et scientifiques utiles à une amélioration de la prise en charge des patients.

Le CHU de Lille souhaite offrir à ses patients un meilleur accès à des soins innovants. La recherche clinique est une étape essentielle d’évaluation et de validation du soin. Elle est garante de la qualité et de la sécurité des prises en charge actuelles.
Les activités de recherche clinique du CHU permettent aussi aux professionnels de se former en continu et d’adapter leurs pratiques à l’évolution des prises en charge et au progrès médical.
Le CHU de Lille est aujourd’hui le 3ème promoteur institutionnel de recherche clinique au niveau national.

Participer à un essai clinique, c’est contribuer à la sécurisation des soins et des médicaments d’aujourd’hui et de demain. C’est aussi avoir accès aux dernières avancées de la science en cours d’évaluation, lorsque l’on est atteint notamment d’une pathologie pour laquelle les prises en charge actuelles sont inefficaces ou insuffisantes.

Toute personne, malade ou non, peut être sollicitée pour participer à un essai clinique lors d’une consultation chez le médecin, via les médias ou les campagnes de communication.
Pour chaque essai clinique, un profil et un nombre de patients est défini au préalable, afin de garantir l’efficacité de l’essai et la sécurité des patients. Seules les personnes correspondant aux critères prévus par l’essai clinique pourront être sélectionnées, après un examen médical.

Toute recherche clinique naît d’une réflexion approfondie tant d’un point de vue méthodologique, scientifique qu’éthique. Dans ce contexte, les risques inhérents à toute activité de recherche sont évalués, ainsi que les bénéfices potentiels de l’étude.
Les essais cliniques sont très réglementés en France, et de nombreux dispositifs de vigilance existent (voir question N°9).
Au CHU de Lille, 7900 patients ont été inclus dans des essais en 2017.
Les équipes médicales et soignantes, et les professionnels de la recherche du CHU de Lille, bénéficient ainsi d’une grande expérience dans la pratique des essais cliniques, leur permettant de mener ceux-ci en toute sécurité.

Le médecin qui propose à une personne la participation à un essai clinique est dans l’obligation de l’informer au préalable par écrit et par oral du déroulement de l’essai, et de l’ensemble des risques potentiels.
Par ailleurs, l’essai clinique ne peut être mené sans que la personne ait donné son consentement libre et éclairé, par écrit.
Le médecin et les équipes sont à la disposition des patients pour répondre à toutes leurs questions avant, pendant la réalisation de l’étude.

Tout traitement médical peut, chez certaines personnes, provoquer des effets secondaires, qu’il soit pris dans le cadre d’un essai clinique ou non.
Lors d’un essai clinique, toute apparition de symptômes ou d’effets inhabituels doit être immédiatement signalée par le patient au médecin qui le prend en charge dans le cadre de l’étude auquel il participe.

La mise en place d’un essai clinique est très contrôlée par un cadre réglementaire exigeant et des autorités de contrôle vigilantes.
En France, plusieurs structures assurent l’autorisation et l’encadrement des essais :

  • L’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament (ANSM). Elle est responsable de la mise en œuvre du système de vigilance des essais, et prends les mesure appropriées pour assurer la sécurité des personnes participant à un essai clinique.
  • Les Comités de Protection des Personnes (CPP). Ce sont des structures indépendantes composées de patients, de médecins et d’experts. Elles rendent un avis sur la validité, l’éthique et la sécurité d’un essai.
  • Les Comités de Surveillance. Ils sont chargés de s’assurer du suivi de la réalisation de l’essai clinique dans de bonnes conditions.

Au CHU de Lille, de nombreux professionnels de santé expérimentés en recherche clinique sont accompagnés par près de 300 spécialistes de la recherche dédiés : Assistant de Recherche Clinique, Infirmière de recherche, Ingénieur de recherche, personnel administratif, etc.

La Direction de la Recherche et de l’Innovation
Maison Régionale de la Recherche Clinique, Hospitalière et Universitaire
6, rue du Professeur Laguesse, 59 037 Lille Cedex
Tél : 03 20 44 67 37
drs@chru-lille.fr

Découvrez quelques uns de nos essais cliniques en cours : Cliquez ici

A VOIR EGALEMENT

Développez vos projets